samedi 10 mars 2012

LeiLa la coiffeuse son aide marocaine et la députée Saida Aguerbi


Les cris de la détresse de ma mère à Mohamedia et ses plaintes contre l'injustice lors notre congrès des Verts quelques années auparavant sont pourtant identiques aux cris et aux plaintes de cette femme tunisienne filmée ce jour du 20Janvier 2011 entourée de gardes et qui continue à dénoncer les abus de la dictature représentée par une femme coiffeuse de son état premier qui avait pour aide une marocaine pour comble de similutude qui était engagée par moi comme aide pour servir le repas de l' amitié au siège du parti des Verts du Maroc l'originalhttp://perso.menara.ma/~lesvertsmaroc/
Perdue de vue cette femme se présenta chez moi un jour métamorphosée en me disant: Madame j'ai acheté une maison je vous prie de m'accompagner pour la voir
Avec quel argent qu'as tu fait dis moi ? l
Cette éternelle question je la pose au Maroc et dans toute l'Afrique à mes amis-ies devenus ministres et qui veulent me recevoir dans des Mercédès et des maisons luxueuses
Madame j'ai gagné beaucoup d'argent mais Halal car en route pour la libye POUR CHERCHER DU TRAVAIL le destin m'a conduite dans un salon de coffure du quartier du Menzah à Tunis appartenant à Madame Leila qui m'a engagée comme aide .et souvent j'accompagnais cette coiffeuse au Palais de Carthage pour faire la manucure et teindre les cheveux du Président

En contrepartie de mes sercices et à chaque retour du palais de Carthage Leila me donnait de l'argent car je l'ai aidée aussi à s'accaparer du coeur du Président
Ayant refusé de la croire et de l'accompagner je ne la revis plus

Mais de passage à Tunis en 2004 lors d'une réunion sur la création d'un réseau méditerranéen pour le développement durable programmée comme une campagne électorale par son timing une dame connue lors de ma période estudiantine Saida Aguerbi me demanda avec d'autres de passer à la Télévision tunisienne pour faire l'apologie des réalisations accomplies j 'ai refusé en pensant à la réalité racontée par mon aide devenue depuis l'aide de la première femme de Tunisie

Je rappelais à Saida que je l'avais sortie une fois de l'impasse lorsqu'elle fut enfermée après la destitution de Tata Wassila l'ex femme de Bourguiba j'avais en effet intervenu en demandant sa libération lors d une réunion à Rabat du premier Ministre Mzali
Saida Aguerbi fut relachée mais exaltée elle recommança ne faisant qu'à sa tête tout comme les fILLES et FILS du peuple qui sont omnibulés par les appâts du pouvoir

On me rapporta que députée elle était souvent dans les sillages de la coiffeuse Présidente Leila Trabelsi

Perdue de vue depuis 2004 je n'ai jamais cherché à connaitre son destin car je n' ai plus remis les pieds dans ce pays à cause d'une pérépitie vécue lors de cette réunion après avoir refusé de passer à la télévision on me déroba mes documents lire la suite dans
Si le peuple veut vivre
Les acquis de la révolution de Tunisie ne doivent pas être récupérés comme la révolution de nos indépendances
http://afriqueecologielesverts.unblog.fr
http://perso.menara.ma/~lesvertsmaroc/



Maudit soit le jour Où tu as décidé de Devenir JOURNALITE ET FEMME POLITIQUE me répètera encore encore même du fond DE SA TOMBE
VOYEZ SA SILHOUETTE habillée de blanc au début de la vidéo Septembre noir des Verts du Maroc
http://www.dailymotion.com/video/x3k2x8_septembre-noir-des-verts-maroc_news
Voir listing book et notamment l'arbre sans racines qui commence par
Maudit soit le jour Où tu as décidé de Devenir JOURNALITE ET FEMME POLITIQUE et partie de rien arrivée à Zéro

Maudit soient ceux qui ont privé ma mère et nos membres de la joie complète du parti des Verts maroc reconnu dans des provinces et pas dans d'autres
http://www.dailymotion.com/video/x3k2x8_septembre-noir-des-verts-maroc_news

Aucun commentaire:

Publier un commentaire